Forum yaoi, +18, thème fantasy anges, démons, déchus, primordiaux. Quatre races opposées dans l'idée de récupérer la meilleure part du gâteau pour eux.

Partagez | 
 

 Economie

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Premier Etre Céleste

Premier Etre Céleste


MessageSujet: Economie   Mar 20 Mar - 13:20

Economie démoniaque




Les Enfers utilisent un système monétaire classique. On trouve la pièce de cuivre, la pièce d’argent, la pièce d’or et la pièce de platine. Au-dessus pour de plus grosses sommes, des pierres plus ou moins précieuses sont utilisées, la valeur dépendant de la taille et la rareté. Une PP vaut 10 PO, qui vaut 10 PA et elle-même 10 PC. Tous ceux qui travaillent perçoivent un salaire.

Trésorerie de Satan


Les caisses de Satan sont renflouées de deux manières différentes. En premier lieu, l'exploitation du sol des enfers est, par défaut, gérée par le Palais. Par conséquent, les richesses des mines, des champs et des élevages lui reviennent par défaut. Il peut arriver qu'il loue à des familles nobles certaines parcelles et ne touche qu'une partie des fruits de l'exploitation, ou exceptionnellement qu'il offre à une famille pour la remercier.

Enfin, il existe un système de taxe sur tout ce qui est vendu à la Géhenne comme à Gomorrhe. La location des boutiques et étals, voir leur achat, revient directement au Palais. Une surveillance minutieuse est effectuée par les Surveillants pour éviter la fraude.



Rentes de la noblesse


Au delà des salaires existe aux Enfers un système de rente. Celui-ci ne concerne cependant que les nobles, autrement dit les Démons majeurs et Seigneurs démoniaques, et les autres classes n'ont aucune chance d'en obtenir une - sauf décision personnelle de Satan, bien entendu.

Chaque noble bénéficie donc d'une rente, versée directement par le Dépositaire des trésors infernaux et prélevée dans le trésor du palais. Mais ils ne la reçoivent pas directement, puisqu'elle est donnée au chef de famille uniquement. Celui-ci perçoit donc les rentes de tous les membres de sa famille, et peut les redistribuer comme bon lui semblera, ce qui renforce son pouvoir prédominant dans la famille.

La somme versée pour chaque chef de famille couvre à peu près les dépenses représentées par l'entretien d'un manoir - sans ostentation - et les besoins en nourriture d'un couple. Les autres membres de la famille n'ont droit qu'à une rente moindre, qui ne leur permet pas d'avoir un manoir En outre, elle est plus élevée pour les Seigneurs démoniaques que pour les Démons majeurs. Pour autant, elle ne permet pas un train de vie luxueux, c'est pourquoi la majorité des nobles choisit d'exercer également un métier. Il est à noter que les filles, elles, ne reçoivent pas de rentes : pour leur mariage, une certaine somme d'argent est versée au chef de famille, pour constituer la base de sa dot.

Les esclaves


Pour les démons, avoir un esclave est à la fois une marque de prospérité et un plaisir. Les esclaves usuellement sont des anges, purs ou déchus. Les démon sentant la pureté des anges et ayant viscéralement envie de réduire celle-ci, il est dans leur nature de faire du mal aux anges purs. Depuis les accords, seuls les déchus tombés en Enfer et non dans le Ginnungagap peuvent être capturés.

Un démon qui récupère un ange sans propriétaire est en droit de le garder (attention, si l’ange a déjà un propriétaire et est en fuite, cela peut ensuite causer des achoppements…). Tous les autres sont répartis entre les marchands d’esclave de la Géhenne (toujours des démons majeurs : les démons mineurs sont trop faibles pour contenir la puissance des anges, et les Seigneurs démoniaques trouvent cela dégradant) qui les vendent à prix d’or.

Le prix d’un esclave ange dépendra de son passé, sa classe, son état, s’il est pur ou déchu (moins onéreux environ de moitié). Ainsi, il faudra compter une 20aine de pièces d’or pour un chérubin déchu qui a déjà perdu sa virginité et aller jusqu’à 1500 pièces d’or pour un Séraphin pur, en bonne santé, docile et vierge.

Avec les guerres contre les primordiaux qui se préparent, peut-être un nouveau type d’esclave verra-t-il le jour sur le marché...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Economie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'aide etrangere peut-elle developper l'economie d'Haiti ?
» A quoi sert l'economie politique?
» Le débat sur la question du protectorat
» Des travailleurs sociaux cubains aident à l'économie d'énergie en Haiti.
» Agriculture: La filiere du cafe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Per Aspera ad Inferi :: Administration :: Contexte :: Les démons-
Sauter vers: