Forum yaoi, +18, thème fantasy anges, démons, déchus, primordiaux. Quatre races opposées dans l'idée de récupérer la meilleure part du gâteau pour eux.

Partagez | 
 

 Légions démoniaques

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Premier Etre Céleste

Premier Etre Céleste


MessageSujet: Légions démoniaques   Mar 20 Mar - 13:36

Armées de Satan




Légions démoniaques


Les légions démoniaques sont, tout comme leurs homologues angéliques, les forces armées de la Géhenne. Tout démon peut y entrer, à condition d’être en suffisamment bonne santé et assez fort. L’officier en charge de l’inscription peut demander une vérification, sur le premier comme le second point.

Il y a six légions, toutes chapeautées par le Seigneur de Guerre. Chaque légion est ensuite dirigée par un Général, qui a lui-même trois Colonels, qui ont eux-mêmes trois Lieutenant-colonels, qui ont eux-même trois Lieutenants, qui ont eux même trois Sergents… qui ont entre 10 et 15 soldats. En addition à cela, chaque légion possède son corps de médecins, qui ont une formation de soldat mais qui ne sont pas comptés dans les effectifs. Ils doivent obéissance au général de la légion à laquelle ils sont rattachés, et sont divisés en quatre rangs : chirurgiens en chef (entre 1 et 2 en fonction des légions), chirurgiens, médecins, infirmiers. Il faut une formation minimale aux soins pour entrer en tant qu’infirmier, et le niveau d’un soigneur est évalué par le ou les chirurgiens en chef d’une légion pour savoir où le placer exactement.

Les grades sont plus ou moins accessibles en fonction de la classe d’un soldat. Ainsi, les Seigneurs démoniaques ne resteront pas longtemps soldat et pourront aller jusqu’à la place de Seigneur de Guerre. Les démons majeurs peuvent devenir jusqu’à Général, les démons mineurs jusqu’à lieutenant-colonel, et les diablotins peuvent tout au plus devenir sergent.

Il existe en plus deux unités à part, jugées d’élite : la Garde Impériale, qui gère la sécurité de Satan et de son palais, ainsi qu’une unité toute récente, la XIIIe Cohorte, une unité d’éclaireurs en territoire primordial dirigée par le Foudre de Guerre. Les deux unités sont sous le contrôle direct du Seigneur de Guerre.

Les décisions liées à l’armée reviennent au Seigneur de Guerre, mais il existe un conseil de guerre, composé du Seigneur de Guerre, ses six généraux et le Foudre de Guerre. Les décisions sont principalement prises à la majorité, et en cas d’égalité la voix du Seigneur de Guerre prévaut. Il arrive que le chef des armées impose sa volonté, mais il n’est jamais prudent de se mettre ses hommes à dos. Les unités sont cependant plutôt indépendantes, chaque légion étant gérée comme son général l’entend et des rapports sont fournis au Seigneur de Guerre et à son conseiller, choisi parmi les généraux, tant qu’il garde à l’esprit qu’à tout moment, son supérieur peut venir imposer ses choix pour affirmer sa place ou redresser une situation.

Les légions en elles-même ont toutes une spécificité, bien que, de toute évidence, lorsqu’elles sont sur le champ de bataille elles s’impliquent tout autant. En somme, c’est un travail qui leur incombe en plus de devoir se battre. Il est à noter également que les légions, en fonction des périodes et des généraux, sont plus ou moins prestigieuses (voir le post sur les réputations).

La Ière légion s’occupe du recrutement des soldats. Ils font passer les tests lorsqu’il le faut, que ce soit physiques ou médicaux, et ce sont eux dont il faut graisser la patte si l’on veut entrer dans l’armée en évitant les tests… ou si, au contraire, on souhaite que quelqu’un n’y parvienne pas. On les sait corruptibles.

La IIe et la IIIe légion s’occupent de surveiller les frontières. Initialement patrouillant le long du Styx avec des incursions pour prévenir lorsque les anges se rassemblaient dans le Ginnungagap pour attaquer, elles sont à présent divisées à surveiller le front infernal et le front angélique. Cela leur donne souvent la réputation d’être des brutes, ce qui n’est pas un mal en soi. Le général de la IIIe légion sera bientôt disponible en prédéfini, il s'agit de Sar'hin Varjna.

La IVe s’occupe de la formation des officiers. Chaque futur officier doit se plier à des formations supplémentaires chapeautées par la VIe, que ce soit des formations théoriques ou pratiques. Elle a pour réputation d’être élitiste. Le général de cette légion est décrit dans les PNJs, il s'agit d'Atlas Propligenus.

La Ve s’occupe de la garde de la Géhenne. Sans être comme les gardiens, ils sont censés être le dernier rempart armé si l’ennemi arrive aux portes de la ville. Cette situation ne s’étant encore jamais présentée, ils sont considérés comme étant ceux qui “travaillent le moins” dans l’armée.

La VIe, enfin, s’occupe de redresser les soldats récalcitrants. Il est à noter que seuls les officiers de cette légion sont aptes à punir un soldat. De plus, lorsqu’il s’agit de punir un officier, il faut avoir un grade plus élevé que celui-ci. Par conséquent, seul le Seigneur de Guerre a le droit de proférer une punition à l’encontre d’un général. Ils sont vus comme la légion la plus rigoureuse de l’armée.

La Garde Impériale est composée de soldats venant de toutes légions. Ils sont théoriquement 66, six capitaines et leurs 10 hommes chacun. C’est une place émérite pour des soldats brillants. Ils accompagnent Satan lorsque celui-ci se déplace officiellement et assurent la sécurité du palais.

La XIIIe Cohorte est une unité dirigée par le Foudre de Guerre et ses 2 capitaines. Elle comporte une trentaine de soldats, eux aussi brillants, mais est axée sur la découverte d’informations en territoire primordial et concernant les Primordiaux. Le Foudre de Guerre possède un artefact volé aux ennemis, permettant de se téléporter du moment que le porteur a déjà vu les lieux. Cela leur permet de revenir rapidement à leur campement, et de ne pas perdre de temps à couvrir à nouveau un territoire déjà exploré.

Chaque unité a des rites d’intégration qui leur sont propres, qui permettent autant d’écrémer les soldats trop faibles que de souder les nouveaux arrivants.

Parmi les rites, on peut citer ceux de la IIIe, qui consistent à s’enivrer au bord du Styx et à rentrer, sans arme, jusqu’à la Géhenne, et ceux de la VIe qui consistent à supporter l’apposition douloureuse de runes par un artefact (à effectuer une fois par grade au moins).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Légions démoniaques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Excursion dans les Limbes démoniaques : [Annulé]
» Un jeu pokemon avec toutes les régions, ça vous tenterait ?
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Pour l'autonomie des producteurs des régions rurales
» Les mangas...sont-ils démoniaque à ce point?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Per Aspera ad Inferi :: Administration :: Contexte :: Les démons-
Sauter vers: