Forum yaoi, +18, thème fantasy anges, démons, déchus, primordiaux. Quatre races opposées dans l'idée de récupérer la meilleure part du gâteau pour eux.

Partagez | 
 

 De Sang et de Lames

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

de Sang et de Lames

de Sang et de Lames


MessageSujet: De Sang et de Lames   Sam 24 Mar - 22:33

Y'sangrin Auvyrdraar
















Race : Démon
Classe : Démon Majeur
Age : 1 793 ans
Signe(s) distinctif(s) : Runes sur les mains, peau grise

Titre personnalisé : de Sang et de Lames


Description physique


Il est de ces personnes dont l’aspect augure le mental, tant ils se complaisent dans l’adéquation entre les deux. Y’sangrin donne l’impression d’être strict, ne pas savoir rire. Ses traits figés dans une expression peu avenante de vague mépris ne s’anime que rarement. Pendant une opération complexe. Lorsqu’on capte un sourire carnassier qu’il ne peut retenir, avant d’asséner un coup mortel à un adversaire politique.

Sa peau grise fait un peu plus ressortir ses cheveux parfaitement blancs, qu’il noue le plus souvent en un large chignon complexe, fait tous les matins par son épouse. Lâchés, ils deviennent bien trop encombrants, descendant jusqu’aux genoux. Ses cornes, sans être l’apanage de sa famille, sont un trait qu’il cultive avec attention. Son épouse a été choisie pour cela, et il est fier que ses trois enfants partagent ce trait avec lui.

Son regard pâle, vaguement bleuté, vaguement rougeâtre en fonction des saisons, s’anime rarement. Y’sangrin a fait du contrôle de sa vie un art, qui s’exprime jusque dans le moindre de ses traits. Les paumes de ses mains sont entièrement recouvertes de runes magiques, brillant d’une couleur d’or ternie, mouvant lorsqu’il les utilise. A cause de la sensibilité, aussi bien sensorielle que magique, qui en découle, il n’est que très peu tactile.

Description mentale


Dans le privé, le médecin garde toujours une distance maladroite avec les siens. Il y tient à sa manière, ayant conscience de l’importance de chaque personne qu’il laisse entrer dans son cercle de proches avec une acuité aiguë. La seule qui ne répondait pas à ces règles était sa jumelle. Il lui dédiait la plupart de ses sourires, qui ressemblaient à un coup de lame dans de l’argile grise.

Et la façade visible ?

Précis, froid. Y’sangrin est tout à la fois la lame qui fouille les chairs à la recherche de la tumeur à retirer que la main qui tient ladite lame. Il est une fonction plus qu’une personne, tant il a intégré son rôle. De chirurgien, de chef de ligue. De chef de famille également.

Il semble imperturbable, calculant sans cesse des coups à plusieurs décennies de là. Placer progressivement ses pions pour assouvir une soif de pouvoir qu’on pourrait lui reprocher et qui lui jouera certainement des tours - des alliés parmi les ligues ? les importantes devraient toutes couler sauf la sienne, et les plus petites sont insignifiantes ou presque - qui abreuve à peine son besoin d’indépendance. Son désir de ne laisser personne se placer au dessus de lui, Satan mis à part.

Parce qu’il sait. Il sait l’impuissance, la frustration, la douleur. Ce sont des sensations qu’il n’aime pas ressentir, qu’il ne souhaite plus ressentir. Vieux Nargol Carnassier qui attend son heure. Celle où sa ligue brillera plus que les autres. Où il pourra enfin regarder son père, lui sourire d’un air suffisant et laisser tomber un simple “je te l’avais bien dit”.

Histoire


An 23 206 -Naissance d’Y’sangrin et Lyh’son
Les cornes des deux enfants, bien que peu formées, déchirèrent tant leur mère que, malgré les compétences du Seigneur Auvyrdraar, celle-ci demeura stérile. Qu’importe, ils avaient un fils pour assurer la lignée, et une fille pour les alliances.

An 23 228 - Anniversaire de 22 ans des jumeaux.

Ma soeur a eu un Thixeo, et moi un Berger du Styx. J’aurais préféré un oiseau. Père a pris en compte mes récriminations. Ma soeur a un Thixeo, et j’ai dû moi-même enterrer Sax. Je dois apprendre à composer avec ce qu’on m’offre sans m’en plaindre.

An 23 272 - lendemain de la Cérémonie des 66 ans d’Y’sangrin

Suis à ma cérémonie de passage à l’âge adulte, le Seigneur Myanmar, influent militaire proche de père, s’est chargé de m’apprendre comment doit se comporter un démon dans le cadre privé. J’espère ne plus jamais avoir à m’abaisser à de tels actes. Je l’ai remercié de la leçon, et Lyh a séché mes pleurs. Le fils de Myanmar n’a que 12 ans, mais leur mariage est déjà prévu pour d’ici quelques siècles. J’espère qu’il ne sera pas aussi brute que son géniteur. Même majeur, je sais que je ne peux pas faire changer Père d’avis quant à leur union.

An 23 276 - Première opération

Cela fait quatre ans que j’assiste père officiellement. Il m’a laissé travailler seul pour la première fois. Ce n’était qu’un domestique, mais il a survécu. Je ne me suis jamais senti aussi fier de moi-même que maintenant.

An 23 625 - Mariage de Lyh’son

Je n’ai pas pu retarder plus les préparatifs. Il y a une accalmie et ce crétin de Shon est à présent chef de famille. Son père a crevé sur le champ de bataille, grand bien lui fasse. Je ne veux pas qu’elle parte du foyer. Elle est ma moitié. Il va lui faire du mal. Au moins ne l’aura-t-il pas vierge. Et foi de chirurgien, il n’y verra que du feu...

An 23 666 - Naissance de Shaera

Ce n’est pas mon premier accouchement. Mais m’occuper de Lyh, sachant ce qui était arrivé à mère… Mais non. Elle pourra continuer à enfanter, même si nous avons eu, tous deux, cette hésitation. Son fils a la peau grise et les cheveux blancs, ne ressemble qu’à sa mère. Son corps frêle et imparfait ont déplu à Shon immédiatement. Nous avons eu des mots. Quelques jours plus tard, il annonçait la naissance de sa fille aînée. Père l’a mutilé pour cela. Mais quelque chose leur échappe. Jamais le sang des Myanmar ne coulera dans les veines de leurs enfants.

An 23 667 - Des runes

Père est furieux. J’ai beau lui prouver que je n’ai pas besoin de mes mains, tant que les runes vivantes ne sont pas fixées dans ma peau, je sais que je ne dois de rester à la Géhenne qu’au fait de n’avoir pas de petit frère. Je n’ai jamais délaissé mon entrainement magique, mais j’ai conscience que ma puissance en sera décuplée. Lorsqu’elles m’auront acceptées. J’ai bien trop souffert pour les avoir. Le prix également était élevé, mais je ne suis plus un jeune mage qu’on manipule au sujet de la magie du sang.

An 23 778 - Oprobe sur les Auvyrdraar

J’avais dit à père que je ne souhaitais pas épouser Dame Cælar. Certainement, vu mon manque d’entousiasme sexuel, ne s’attendait-il pas à me retrouver au lit avec la promise d’un autre. Mais Dame Zyane me satisfait bien plus d’un point de vue physique, et elle a de l’esprit, aiguisé. Les connaissances en drogues de sa famille feront un apport intéressant. Notre mariage est prévu dans quelques mois.

An 23 825 - Mort de Shaera

Père s’était-il douté de quelque chose ? Avait-il deviné, est-ce pour cela que l’incident s’est passé alors que Shaera était chez ses grands parents ? Lyh prend à présent un traitement pour accentuer sa fertilité. Dommage que son époux en prenne, à son insu, un qui a exactement l’effet inverse…

An 24 158 - Cérémonie des 66 ans du second fils Arkhenneld.

Il est flatteur que Kaern m’ait offert de dépuceler Sreyn. Cela montre la bonne entente entre la famille Arkhenneld et Auvyrdraar, et je regrette d’avoir déjà prévu de ne pas lui rendre la pareille. J’ai vu sa manière de faire avec l’aîné, et je ne vois, pour ma part, pas l’intérêt de violer un enfant avec lequel j’aurai certainement, dans le futur, des relations politiques. Même si ce n’est que le second fils de Kaern.

Le soir même, j’ai bien vu qu’il était à la fois tendu, impatient et effrayé. Nous n’avons rien fait ou presque, bien que son sperme ait maculé mes runes et qu’il m’ait fièrement montré ses balbutiements de magie. Il ira loin. Le lendemain, j’ai prévenu son père qu’il passait quelques jours avec moi pour approfondir ce que nous avions vus la nuit précédente. J’ai pu ainsi aiguiller à la fois la curiosité médicale et sexuelle de Sreyn et l’amener à s’offrir à moi sans crainte. Dans les deux domaines, je suis certain qu’il excellera. Je compte bien le réinviter, à l’occasion de quelques opérations intéressantes, pour voir ses progrès.

An 24 209 - Accession à la place de chef de ligue et chef de famille

Il y a eu la discussion de trop. C’était l’année dernière. Le point d’achoppement ultime qui m’a décidé. Non, ce n’est pas parce que je n’ai pas d’héritier que je vais répudier mon épouse. J’aurais pu le défier en duel. J’ai préféré régler ça comme il l’aurait souhaité. Qu’il s’assure que toutes ses affaires seraient entre de bonnes mains, étant donné que ls membres de la ligue ont demandé à ce qu’il soit destitué pour me laisser la place. Il est temps pour moi de toucher à nouveau mon épouse.


An 24 721 - Incident à l’armée

On m’a rapporté que le cadet Sha-mothbeor a exterminé presque l’entièreté de son unité ainsi que ses ennemis. Il se repose en infirmerie militaire. J’ai pu passer le voir, alors qu’il était drogué au point de n’être plus qu’un ornement chétif et fragile. Mes runes remuaient rien qu’à sentir sa puissance pour l’instant éteinte. Pion pour faire tomber le Consortium ? Je ne dois négliger aucune piste…

An 24 798 - Naissance de Hay’n

Il a fallu un moment pour que Shon et Lyh aient à nouveau un enfant, les médications ont fait leur oeuvre. Cette fois-ci, il n’a rien dit.

An 24 899 - implication de la ligue des Chirurgiens dans le procès Strashen

Je n’ai jamais vu d’un si mauvais oeil que Kaern les liens qui unissaient son fils et les Strashen. Tout comme, même à la perte de Corden, je n’avais jamais vu Sreyn aussi désespéré. En raison de nos liens excellents depuis plusieurs générations et du respect que j’ai pour les talents de chirurgiens de Sreyn, le Cartel s’est impliqué, en faveur du jeune Strashen. En secret. Mais je n’oublierai pas, et je sais que Sreyn non plus.

An 24 919 - Prise de pouvoir de Sreyn

J’aurais dû parier. Kaern avait misé sur le mauvais cheval, je m’étais permis de lui en toucher un mot dans le cadre le plus parfaitement privé. J’ai fait porter à Sreyn des alcools et quelques prostitués pour le féliciter de son accession à la place de chef de famille.  

An 24 922 - Création de la ligue l’Alliance du Chimérion

Comment ose-t-il ? Balayer nos alliances, après tout ce que j’ai fait pour lui ! Il mériterait que j’use de mon influence pour faire couler sa ligue. Mais je sais que cela ne le ramènerait pas dans nos rangs pour autant, au contraire. J’attendrai. Il finira bien par avoir à nouveau besoin du Cartel, et cette fois… il sera à ma merci.

An 24 963 - Naissance de Zha’ykarr

Mon héritier. Il est si différent de son cousin, pourtant si semblable. S’il développe les mêmes capacités que sa soeur aînée, je n’aurai pas à me soucier du futur des Auvyrdraar. De plus, contrairement à ma cadette, il promet déjà de sublimes cornes.

An 24 994 - Massacre au bal

Epuisé. L’attaque aurait dû n’être que mortelle, au moins n’aurais-je pas passé plusieurs jours à tenter de sauver et réparer ce qui pouvait l’être, achever et trancher ce qui devait l’être. Lyh est morte. Je n’aurais pas dû m’acharner sur elle pour tenter de la faire survivre jusqu’à ce qu’elle me pousse à abandonner, et je ne pleurerai pas, ce serait indigne d’un chef de famille et de ligue.

A la place de cela, il est temps de considérer les places libérées dans l’Administration et placer mes pions. Le Cartel n’a pas à pâtir de mon deuil.

An 24 994 - quelques semaines plus tard

Peste soient les Shaemnhon ! Que cette famille maudite pourrisse au fond du Styx ! Urzan aurait dû avoir ce poste, et j’ai oeuvré en ce sens en faisant jouer toutes les ficelles discrètes que je connais. Je devrais être satisfait que ce ne soit pas un membre des Veneurs qui ait récupéré le poste, ou un membre des Chimérions… Mais ce poste aurait dû revenir à un démon majeur. Bien trop de postes sont déjà réservés aux Seigneurs démoniaques…

An 24 995 - (re)Mariage du Seigneur Myanmar

Il n’a même pas attendu un an. Ce fils de pamphère… Regrette-t-il que Hayn ressemble trop à la famille de sa défunte épouse ? Il est vrai qu’il est son portrait craché. Même si son corps est faible, son esprit est aiguisé et ses mains précises. Il n’a pu satisfaire son père en entrant comme lui dans les légions, mais aurait fait un parfait médecin si on avait accepté de me confier son éducation. Lyh s’était ouverte à moi de ses craintes sur quelques accidents domestiques qui auraient pu ne pas en être, je ne laisserai pas cet enfant si précieux se faire évincer.

An 24 998 - Hiver.

Le cadet Sha-mothbeor s’est distingué avec une promotion exceptionnelle. Il faudra s’assurer qu’il reste en froid avec sa famille, que les répercussions ne soient pas trop positives pour les Appaladium...

An 24 999 - Hiver.

Il est temps de mobiliser le Cartel. Les guerres reprendront bientôt, et c’est pour nous l’occasion de briller. Qui dit guerre dit blessés. Il est temps de savoir qui nous enverrons sur le front, et qui restera à la Géhenne.


Placement par rapport au contexte


Y'sangrin a vu les accords comme une nouvelle donnée politique à prendre en compte, tout comme la reprise des guerres. Il n'est ni craintif ni extatique à ce sujet.









Parlez nous un peu de vous !

Pseudo : Alia
Age : 30
Est-ce votre premier forum RP ? : nope
Est-ce votre première fois sur un forum MxM ? : nope
Avez-vous des limites en RP ? : pas trop de mièvre avec lui, et faudra me motiver vraiment fort pour le cul !
Un commentaire pour la route ? : Taboulet !!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De Sang et de Lames
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Per Aspera ad Inferi :: Administration :: Registres :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: