Forum yaoi, +18, thème fantasy anges, démons, déchus, primordiaux. Quatre races opposées dans l'idée de récupérer la meilleure part du gâteau pour eux.

Partagez | 
 

 Seigneur de Guerre

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Seigneur de Guerre

Seigneur de Guerre


MessageSujet: Seigneur de Guerre   Lun 26 Mar - 1:08

Valefore Kælfyra
















Race : Démon
Classe : Seigneur démoniaque
Age : 712 ans
Signe(s) distinctif(s) : Aussi grand que con

Titre personnalisé : Seigneur de Guerre


Description physique


C'est toujours délicat de se décrire soi-même. Pourquoi ne pas demander à quelqu'un d'autre de le faire pour vous ? Enfin, si vous insistez...
Je suis grand, facile à repérer dans une foule par ma carrure altière. Il faut dire que la guerre, depuis le temps, ça vous forge un démon.
Mes cheveux, d'un gris-argenté que nous nous traînons dans la famille depuis des générations, n'ont jamais obéi à un quelconque peigne. Deux mèches retombent devant mes oreilles, encadrant mon visage taillé à la serpe. Et au milieu de ce visage anguleux, deux yeux rouges vous fixent souvent avec intensité, pour vous évaluer. Les sourcils viendront certainement se froncer si vous ne m'inspirez pas confiance. Rajoutez un nez droit au milieu de tout cela, des lèvres charnues, une mâchoire volontaire.
Ma peau est légèrement hâlée, marquée ça et là par des cicatrices qui retracent sans mal mon passé de guerrier. Sur les bras, le torse, le dos, les cuisses... Chacune a une histoire, mais je les ai oubliées au fur et à mesure que de nouvelles s'écrivaient sur moi. La seule qui a su garder, malgré les années, une place dans ma mémoire est celle en forme d'étoile que j'ai sur le haut de la fesse : un entraînement qui avait mal tourné, et je reçus ainsi ma première blessure de guerre. Rien de bien glorieux, mais ça avait fait marrer tous les trouffions de mon année pendant quelques temps, moi y compris.
Bref, on voit tout de suite que je ne suis pas une de ces jolies catins de salon, avec tout le respect que je leur dois.
Au niveau de mon habillement, j'ai une préférence pour les tuniques noires, les pantalons amples et pratiques pour dissimuler quelques armes sur soi. Sobre peut paraître un bon terme pour décrire mes vêtements, et mes décorations le sont tout autant : un unique anneau ouvragé à l'oreille gauche, en argent brossé.
Je porte les runes de la VIe légion sur les épaules, en noir veiné d'argent, résultat de deux sessions coup à coup à l'autel initiatique.
Il va de soi que sur un champ de bataille, je porte une armure complète, et la faux devient mon arme favorite.


Description mentale


Pour un démon, je suis plutôt droit. Enfin... j'ai ma vision des choses, de comment elles doivent être effectuées, et par conséquent je n'en dévie pas, sauf ordre d'un supérieur. Quand je pense qu'il a raison. C'est pour cela que je n'appréciais pas Raum, d'ailleurs. Donc, borné, ça me va bien aussi. Si je ne semble pas curieux, je me tiens quand même au courant de toutes les affaires concernant la "politique", car c'est ce qui permet de détecter quand il y aura besoin de mes services. Je donne rarement mon avis, tant que j'ai l'impression que ce n'est pas nécessaire.

Contrairement à ce que le poste, ou ma carrure, ou ma manière de vous fixer pour savoir si je dois me méfier de vous ou non laisse entendre, je vous parlerai avec plaisir, cordialement. J'aime faire rire, quand l'ambiance s'y prête : des restes de mon enfance, certainement.

Je suis peu intéressé par les histoires de coucheries d'untel et bidule. S'ils veulent se faire plaisir, grand bien leur fasse, du moment qu'ils ne me mêlent pas à ça. Loin de moi l'idée d'être peu actif dans ce domaine, au contraire, j'ai plutôt tendance à... louer les services de professionnels, anges ou démons, et m'amuser avec un temps. De beaux objets à promener, suffisamment payés pour qu'il ne leur vienne pas l'idée de me trucider. Oh, bien sûr, je ne refuse pas quelques plaisirs avec mes collègues ou inférieurs de temps en temps...

Avec les anges... C'est différent. Après tout, s'ils arrivent chez moi, c'est qu'il y a deux solutions : soit ce sont des prises de guerre (ah, douce époque !), soit ce sont des jouets. Un peu comme quand vous donnez à vos grands molosses des jouets qui couinent quand on mord dedans. A la différence que je ne fais pas que mordre... Mais le concept est là. Aucun respect pour eux, ils n'en méritent pas.

Histoire


Les Kælfyra sont une vieille famille de Seigneurs démoniaques, reconnue et respectée. J'en suis le second fils, la place parfaite à mon sens : dans ma jeunesse, mon éducation se devait d'être parfaite mais j'avais moins la pression que Bastareth, mon frère ainé. Ma mère aime me décrire comme un "Turbulent petit démon qu'il fallait frapper pour qu'il aille se coucher", et j'ai longtemps gardé ce caractère de jeune chien fou, qui s'est calmé à force de guerroyer, ou peut-être simplement lorsque j'ai grandi.

J'ai décidé de m'engager dans l'armée, car je ne voyais pas quelle autre vie pouvait s'offrir à moi. N'étant pas appelé à diriger la famille quand notre père mourrait, je n'avais pas envie d'attendre qu'on se serve de moi pour une quelconque alliance entre deux familles. La course au pouvoir, je comptais la faire par moi-même, en obtenant une bonne place dans l'armée de Satan, tout simplement. Il fallait bien avouer, aussi, que la guerre était quelque chose de fascinant pour moi, et le plaisir de passer ma lame à travers les anges ... Je ne m'en lassais pas. C'est certainement pour cela que j'ai réussi à grimper les échelons, ou alors est-ce simplement dû à la chance d'avoir survécu aussi longtemps. Le fait est que je finis par m'approcher de l'anté-pénultième seigneur de guerre, qui finit par disparaître mystérieusement pour être remplacé par Raum. Il n'avait jamais été un collègue que j'appréciai, et l'avoir en supérieur me déplaisait. Je le trouvais moins compétent que notre précédent chef...

Puis... Puis il y a eu LA réception. Celle qui termina dans un bain de sang, avec des morts à foison... Tant de morts, un de plus ou de moins n'allait pas se voir. Alors dans la confusion, il est possible que j'aie un peu profité de la situation... Comprenez : autant notre précédent chef me plaisait, autant Raum n'avait jamais trouvé valeur à mes yeux. Et lorsque son cadavre fut découvert, je fus rapidement nommé à son poste : c'était ce que je voulais, au fond. A mon sens, on ne pouvait être seigneur de guerre si l'on n'appréhendait pas la politique de la Géhenne... Car c'était un tout pour moi.  

Je suis devenu Seigneur de Guerre sans pour autant partir sur le champ de bataille, fichue paix. J'ai dû prendre la tête de ma famille, j'ai réussi à faire de mon conseiller MON démon. Et progressivement, j'ai pris de l'expérience. Je me suis rapproché de Satan, jusqu'à ce qu'il m'offre Rynskald en monture, j'ai pris du mythril dans la cervelle. J'y ai cru. Que Loph resterait à mes côtés, même avec les hauts et les bas. Que nous partirions sur le champ de bataille ensemble.

Et tout a basculé, sur les rives du Styx. Il a été blessé, et son bras en moins l'a poussé à la retraite. Parce qu'il s'est jugé trop faible. Il m'a abandonné après 5 ans de construction de souvenirs communs... Tant pis. Je n'aurai peut-être qu'une demi armée, et je serai peut-être reconnu comme le Seigneur de Guerre qui aura mené ses hommes au massacre, mais pas question de se défiler...

Placement par rapport au contexte


Les accords, c'est clairement une plaie. Un déchu, c'est bon qu'à se faire troncher, voir à taper dessus. Si ça couine trop, ça sert à rien. Le côté militaire de l'accord ? Autant dresser des Varyah à montrer les dents.

Avant, j'aurais adoré reprendre les guerres. J'attendais que ça. Là, sur deux fronts avec une demi armée sur chaque, j'y crois moins. Mais on va éviter de faire massacrer tout le monde.









Parlez nous un peu de vous !

Pseudo : Alia
Age : 30
Est-ce votre premier forum RP ? : nyon
Est-ce votre première fois sur un forum MxM ? : nyon
Avez-vous des limites en RP ? : nope
Un commentaire pour la route ? :  Nyop !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Seigneur de Guerre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des prisonniers à conduire
» Nôrim, Seigneur de Guerre d'Erebor
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Per Aspera ad Inferi :: Administration :: Registres :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: